Immobilier : qu’est-ce que l’épargne mensuelle ?

Lorsqu’un bailleur perçoit des loyers, mais que ceux-ci ne permettent pas de couvrir les mensualités, il faut envisager un effort d’épargne. Il s’agit de la différence entre les flux sortants tels que l’assurance, les charges de copropriété, le remboursement de prêt… et les flux de trésoreries entrants qui incluent la réduction d’impôt et les loyers en matière d’investissement immobilier locatif. Mais est-ce rentable ? Plus d’explication dans cet article.

Se faire accompagner afin de constituer une épargne mensuelle

Tout d’abord, pour votre projet immobilier locatif, un professionnel en la matière tel que Novanea peut vous accompagner. Cela vous permet d’avoir plus de précision sur vos estimations, et réduire les risques.

Voici un exemple qui vous aidera à comprendre ce qu’est l’effort d’épargne dans le cadre d’un investissement locatif :

Avec un objectif d’épargne de 100 € par mois, vous pouvez envisager d’acquérir un appartement d’environ 30 m² avec un stationnement privatif et une terrasse qui coûte dans les 152 863 €.

Votre balance chaque mois sera comme suit :

  • Pour les dépenses, la taxe foncière s’élève à 60 €, les frais de copropriétés coûtent environ 20 €, les frais de gestion et d’assurances sont à 65 €, tandis que mes mensualités d’emprunt s’élèvent à 741 €.
  • Quant aux recettes, il y a les loyers garantis s’élevant à 530 € et l’économie d’impôts sur le revenu à raison de 261 €.

Il est à noter que durant les 9 premières années, vous bénéficiez d’une déduction d’impôt sur le revenu à raison de 28 197 € ou de 3 133 € par an. Ce qui fait que la contribution de l’État à votre projet est de 29,50 %. En ce qui concerne celle du locataire, leur part s’élève à 59,8 %. Cela conclut votre investissement personnel à 10,70 %.

En tenant compte de l’évolution du prix de vente de l’immobilier, vous pourriez vendre cet appartement d’ici 9 ans pour un coût de 163 496 €. Vous obtenez alors 52 041 € et le capital restant dû sur votre prêt est de 111 455 €.v

À travers cet exemple, vous avez pu découvrir qu’avec un apport de 0 € et une épargne de 95 € par mois, vous avez accumulé une épargne de 52 041 € sur 9 ans. Mais vous devez choisir un placement financement rentable à 29,96 par an. Je peux vous dire que vous tirez profit de votre investissement Pinel.

L’effort d’épargne mensuelle utile pour un placement avec la loi Pinel

Pour déterminer l’effort d’épargne dans le cadre d’une simulation d’investissement immobilier locatif pour un nouveau bâtiment avec la loi Pinel, il faut tenir compte de la variation de la durée du crédit immobilier. Cela a pour objectif de varier les mensualités à rembourser. Par conséquent, plus la durée du crédit immobilier est étendue, plus les mensualités diminuent. Le besoin de fournir un effort d’épargne peu important.

Pendant les 9 premières années, l’effort d’épargne sur investissement immobilier est généralement minime. Dans certaines circonstances, il peut être même nul. Cela est dû au fait que vous bénéficiez de déductions fiscales et d’intérêts d’emprunt déductibles.

Durant les 3 années suivant cette période, une diminution du taux de réduction Pinel est constatée. Cela va augmenter l’impôt sur revenu et par la même occasion l’effort d’épargne. Celui-ci augmentera au fur et à mesure des années jusqu’à ce que vous vous acquittiez du prêt immobilier.

Author: Cécile Branois

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest