Comment vendre son terrain à un promoteur ?

 

Si vous disposez d’un bien immobilier ou d’un terrain, il est possible que vous ayez été contacté par un promoteur pour le rachat de vos biens. Un promoteur est un agent majeur de la construction immobilière. Il joue le rôle d’intermédiaire entre les financiers, les maîtres d’œuvres et d’ouvrages, et les autorités règlementaires. Il se charge de gérer les espaces à construire ou déjà construits et pour ce faire, il rachète un nouveau terrain ou un terrain déjà construit.

Ensuite, après une construction ou une rénovation, il le revend ou le loue. Dès sa première rencontre avec son client, il évoque le but de l’achat, ainsi que l’étendu du projet qu’il va faire avec l’acquisition de votre bien. Cependant, c’est une opération complexe. C’est pourquoi, nous allons vous donner les points essentiels à connaître avant de choisir cette option.

 

Les avantages de vendre son terrain à un promoteur

Vous souhaitez vendre votre terrain, et vous vous demandez ce que vous devez faire pour en tirer le plus de profit possible. Il existe plusieurs options pour y parvenir, comme procéder entre particulier ou faire appel à un agent commercial. Cependant, la solution idéale que nous vous proposons est de faire appel à un promoteur.

Nombreux sont les avantages liés à la vente d’un terrain à un promoteur. Le prometteur procèdera tout d’abord à l’estimation de votre terrain, notamment s’il est constructible. C’est-à-dire que son PLU (plan local d’urbanisme) permet-il la construction de plusieurs logements dessus. Plus il y a de construction possible, plus le prix de votre terrain sera élevé. De ce fait, la transaction vous assure un meilleur prix de vente.

Négocier en groupe est aussi possible avec un promoteur. C’est-à-dire que vous pouvez vous mettre en accord avec vos voisins pour faire la négociation ensemble. De plus, les diverses contraintes comme celle de la démolition ou de délai sont évitées.

Sur le plan financier, vous n’avez rien à craindre parce que le promoteur dispose généralement d’un grand fond financier, ce qui vous assure déjà qu’il n’y aura pas de problème d’argent dans l’aboutissement de ses projets. Cependant, fiez-vous toujours aux professionnels pour éviter les arnaques.

 

L’évaluation de son bien

Les matières premières d’un promoteur sont les terrains vagues ou les vieux biens immobiliers. Pour pouvoir entamer les démarches, il doit tout d’abord déterminer la valeur de vos biens (prix du bâti, ou du foncier). Vous devez alors être au courant des éléments nécessaires pour le calcul de cette valeur. Le promoteur prend également en compte le prix de vente qu’il va estimer pour le projet final (prix du potentiel constructible). Ensuite, il y enlève tous les coûts et les marges associés à la réalisation du projet.

 

Si vous avez à faire à un promoteur, il va vous proposer les possibilités suivantes :

  • Considérer une vente sèche de votre bien : la vente est basée sur un prix fixe, versé dans des délais assez courts.
  • Annexer la vente de votre bien sur le prix du potentiel constructible : cette option vous permet d’avoir une plus grande estimation de votre bien. Cependant, elle nécessite un plus grand délai, parce que la vente ne sera effectuée qu’après trois mois suivant l’obtention du permis de construire. Et en attendant, vos voisins ainsi que l’administration locale peuvent refuser le projet de construction. Prenez en compte les risques liés à cette option, le prix négocié n’est pas le prix définitif car le promoteur soucieux de trouver un investisseur pour le rachat de son projet à un prix élevé, va vous imposer parfois des conditions assez contraignantes. Du coup, votre bénéfice pourrait être réduit. Mais on dit que plus le risque est gros, plus on gagne…

 

La signature du contrat

Vu le nombre de risques que pourraient engendrer ce genre de contrat, il est primordial que tout accord soit signé devant un notaire afin de protéger les particuliers.

Pour ce type de vente, les avant-contrats utilisés sont le compromis et la promesse unilatérale de vente ou PUV. Il vous est bénéfique de bien connaître le contenu de ces deux contrats.

La plupart des avant-contrats demandent la clôture de la session dans les 18 mois après la signature parce que la construction est une activité à long terme. Mais cela peut être ennuyeux pour le vendeur. Quant au compromis de vente, il engage les deux parties à conclure l’affaire si toutes les conditions de l’avant-contrat sont en règles. Ainsi, le promoteur et le vendeur doivent tous deux tenir leurs engagements. Puis, procéder à l’acquisition/cession du bien.

 

 

Comme son nom l’indique, la promesse unilatérale de vente ne concerne que le vendeur. Il doit assurer la transaction. Et le promoteur peut se retirer de l’accord plus facilement car il n’a pas à acquérir le bien.

Tout avant-contrat à long terme doit être signé devant un notaire qui va délivrer un acte authentique obligatoire. Avec cette lourde responsabilité, vous devez vous informer sur les renseignements que le vendeur doit transmettre. Mais vous n’y arriverez pas tout seul. Ainsi, sollicitez l’aide d’un professionnel en droit et immobilier avant d’entamer les démarches de la vente. Il vous aidera à réaliser votre projet avec sécurité. Vous pouvez consulter les conseils des notaires sur le site https://www.notaires.fr/fr/les-obligations-li%C3%A9es-%C3%A0-la-vente.

Si la cession de votre bien échoue, il existe une indemnité pour ces deux avant-contrats. En cas d’annulation de vente, une indemnité de 5% du prix de vente est prévue pour la promesse unilatérale. Elle est entre 5 et 10 % du prix de vente pour les compromis. L’indemnité doit être enregistrée dans ces deux avant-contrats.

Mon promoteur.com peut vous aider dans la vente de votre terrain ou de votre bien immobilier. Ils vous donnent des conseils, et tous ce qu’il faut savoir dans le domaine de la promotion. Ils vous accompagnent également dans toutes les étapes de réalisation de votre projet. Pour les contacter, rendez-vous sur leur site http://mon-promoteur.com/vendre-maison-terrain-a-promoteur/.

Solliciter l’aide d’un promoteur pour la vente de votre terrain est une option bénéfique mais plus contraignante. Ainsi, soyez vigilent !

Sujets relatifs

Pourquoi investir dans l’immobilier ? Lorsqu'on parle d'investissement immobilier, il s'agit souvent d'investissement locatif. C'est une opération consistant à acheter un immeuble pour le ...
Comment surmonter le surendettement ? Par définition, le surendettement est l'incapacité d'une personne à payer ses échéances de crédit, ses factures et l'ensemble de ses dettes. On peut d...
Commencer à vous enrichir Chercher les meilleurs taux signifie chercher à faire des économies, pas vrai?   Vous souhaitez faire des économies, ok. Il y a des tas de fa...
A ceux qui ont le courage de vouloir une vie meill... Il vous tient. Vous savez que c’est à votre détriment. Mais il vous tient quand même.   Vous savez qu’ avec les récentes décisions politiques p...

Author: Cécile Branois

Share This Post On

2 Comments

  1. j ai herite d un terrain en fiche depuis 50 ans 7900m a aubiet 32270 tres bien place doit normalement passer dans la prochaine cession plu j aimerais le vendre a un promoteur j ai besoin d aide comment faire ce terrain est a cote de lotissement proche de la gare de la 4 voie proche de commerce ecole docteur pharmacie merci dr me repondre cdrt

    Post a Reply
    • Bonjour, dans mon article vous trouverez le lien vers un site de promoteurs.
      Ils pourront vous conseiller encore mieux que moi sur votre cas particulier et si la vente du terrain dans un but immobilier est envisageable ou non.
      N’hésitez pas à me tenir au courant, en espérant que vous le vendiez à bon prix 🙂
      Cécile.

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest