Masternodes : un revenu passif ?

Depuis quelques temps, on entend beaucoup parler des masternodes. Introduit par Dash en 2015, le masternode a pour rôle de sécuriser un réseau ou une blockchain et de s’assurer qu’une transaction de cryptomonnaies se passe comme il se doit. Mais si cet investissement rencontre un succès remarquable aujourd’hui, c’est parce qu’au-delà de ces fonctions, le masternode permet aussi d’obtenir des revenus passifs. On appelle “revenu passif” un gain d’argent régulier qui ne dépend pas directement de la quantité d’un travail réalisé, mais d’un investissement initial en argent et/ou en temps. Dans ce guide, découvrez comment générer des revenus passifs avec les masternodes.

Qu’est-ce qu’un masternode ?

Issu de l’anglais « master » et « node » qui signifie nœud principal ou nœud maître, le masternode désigne un serveur ou une machine faisant partie d’un réseau à partir duquel sont réalisées les transactions de cryptomonnaies. Par rapport aux nœuds classiques, le masternode représente un nœud complet qui contient la totalité des informations d’une blockchain.

Pour expliquer de manière plus claire, lorsqu’une transaction est réalisée sur une cryptomonnaie, il faut faire appel à un intermédiaire pour la valider afin de l’authentifier. Le masternode représente cet intermédiaire. Il est chargé de veiller à ce que la transaction se passe correctement, en mettant au service de la communauté sa puissance de calcul.

Fonctionnement d’un masternode

Concrètement, un masternode n’est ni plus ni moins qu’un serveur permettant d’assurer la sécurité ou l’intégrité d’un réseau ou de la blockchain d’une cryptomonnaie. Il est un peu l’équivalent du chef d’équipe dans une société. Il doit superviser le travail des membres de l’équipe qui désignent ici les nœuds classiques. Il fait en sorte que chaque nœud classique réalise ses missions correctement. Il informe ensuite son supérieur, la blockchain, quand une mission s’est déroulée comme il se doit : des sites spécialisés comme Myyri proposent des conseils et des formations sur les masternodes et les cryptomonnaies.

La sécurisation des transactions n’est pas l’unique fonction du masternode. Il peut aussi servir à assurer l’anonymat des transactions ou encore à les rendre plus rapides. Le masternode tient compte de plusieurs niveaux d’interactions entre les participants. Il y a d’abord les utilisateurs, puis les mineurs chargés de sécuriser le réseau, et enfin les masternodes eux-mêmes.

Quel est l’intérêt d’avoir des masternodes ?

Le fait de posséder un masternode permet tout d’abord de résoudre les problèmes liés à la centralisation du minage. Théoriquement, une personne peut parvenir à solidifier un réseau bitcoin, du moins tant que le volume de la blockchain est faible. Mais, quand celui-ci est trop important et qu’une puissance de calcul élevée est nécessaire pour créer les bitcoins, cela peut devenir problématique. C’est là que le masternode a tout son intérêt, car il faut désormais un ticket d’entrée de plus en plus important et un matériel de pointe puissant et énergivore. Des conditions que seules quelques personnes peuvent remplir, ce qui réduit les récompenses.

Un autre intérêt majeur du masternode est de mettre fin à l’éternel conflit entre les développeurs et les mineurs. À cause d’objectifs différents, ils se lancent souvent dans un conflit de gouvernance. Les mises à jour réalisées par les premiers doivent être acceptées et installées par les seconds. Cela peut générer des scissions, nommées “forks” : c’est l’apparition de deux versions de blockchain qui peuvent nuire à la crédibilité de la cryptomonnaie. Avec un masternode, ce problème de gouvernance disparaît. En effet, seuls ceux qui ont des masternodes détiennent le droit de vote permettant de décider des fonctionnalités à ajouter ou des mises à jour à faire.

Enfin, le masternode permet de partager les récompenses entre les différents acteurs, c’est-à-dire entre les masternodes, les mineurs et les développeurs, et non plus uniquement entre les mineurs. Ainsi, avoir un masternode permet de bénéficier de revenus passifs, à l’instar des dividendes pour les actions ou des loyers dans l’immobilier.

Comment obtenir des revenus passifs avec un masternode ?

Le fait de proposer un masternode configuré à la communauté permet d’obtenir des revenus passifs. Certes, cela peut demander un investissement important en termes d’argent et de temps, mais l’avantage est qu’il y a bel et bien du revenu en jeu. Ensuite, chaque cryptomonnaie peut avoir son propre système de récompenses et ses propres conditions. D’une manière générale, il faut détenir un minimum de cryptomonnaies sur son wallet ou portefeuille pour avoir un masternode, par exemple, il faut au moins 1 000 Dash. Il faut aussi avoir un serveur ou un VPS sécurisé pour héberger le wallet 24h/24 et 7j/7 ainsi qu’une adresse IP dédiée, ce qui suppose une connexion internet disponible en permanence et un espace de stockage suffisant pour stocker la blockchain. Dash propose un retour sur investissement de 6% par an.

En ce qui concerne les récompenses par bloc validé, voici comment elles sont distribuées avec Dash : 45% pour les masternodes, 45% pour les mineurs et 10% pour les développeurs. Bien sûr, Dash n’est plus la seule cryptomonnaie où les masternodes interviennent, il y en a beaucoup d’autres, comme PivX ou Zcoin.

Comment choisir un masternode ?

Comme évoqué plus haut, les conditions et les récompenses des masternodes peuvent varier d’une cryptomonnaie à une autre. Pour générer des revenus passifs attractifs, vous devrez vous poser quelques questions qui peuvent être abordées au sein de formations sur le sujet.

Le budget

Pour gérer un masternode, il faut un budget relativement conséquent. Le prix d’un masternode est variable et peut aller jusqu’à 100 000$. Il faut donc bien définir le budget à allouer en tenant compte des risques en jeu. Il faut rappeler que comme tout investissement, avoir un masternode expose à des risques, il convient d’être prudent avant d’acheter.

Le ROI

Le retour sur investissement désigne le rapport entre les bénéfices générés et le coût d’acquisition du masternode. C’est un indice permettant de mesurer les risques de l’investissement. Si un masternode a un ROI élevé, cela signifie que le risque est aussi élevé. La valeur de l’actif peut fluctuer du simple au double, tous les jours : les cryptomonnaies sont très volatiles. A contrario, un ROI faible implique des risques faibles, mais aussi des bénéfices insignifiants. Un ROI modéré est donc conseillé pour minimiser les risques.

Le prix

Même si un masternode répond à tous vos critères, il faut aussi vérifier si le prix correspond à votre budget. Par exemple, sur le Dash, vous devez prévoir au moins 100 000$.

Sujets relatifs

Dans quoi investir concrètement dans ce contexte c... Ça y est vous y êtes.   Ça soulève les tripes, n’ est-ce pas?   Pourtant au début, rien ne laissait présager une telle ivresse.   ...
Comment surmonter les problèmes ? Parfois nos problèmes nous submergent et on ne sait plus par quel bout les prendre pour les surmonter... On se sent petit face à eux qu'on voit comme...
Parisiens, augmentez votre budget vacances en sous... Vivre à Paris n'est pas chose facile à cause du loyer exorbitant des appartements et des maisons. De ce fait, s'offrir des vacances est parfois plu...
Immeuble de rapport : comment investir ? Plus de 70% des Français préfèrent opter pour l'immobilier lorsqu'il s'agit de placement. C'est l'investissement jugé comme le plus rentable et fiable...

Author: Cécile Branois

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest