Dans quoi investir concrètement dans ce contexte chaotique 

Ça y est vous y êtes.

 

Ça soulève les tripes, n’ est-ce pas?

 

Pourtant au début, rien ne laissait présager une telle ivresse.

 

Dans la partie plate de la courbe, investir c’ était de la rigolade.

 

Puis l’ ascension a débuté: vos yeux étaient rivés vers le ciel. Il n’ y avait pas un nuage en vue.

 

Ça semblait lent. Ronronnant. Plaqué(e) au fonds de votre fauteuil. Presque bercé(e).

 

Mais depuis quelque temps ça craque. Ça vibre. L’ impression de déraillement est là.

 

Vous regardez vers le sol. Putain qu’ c’est haut. Votre coeur s’ accélère.

 

Vous vous demandez: pourquoi cette course effrénée? Comment « négocier » cet enchainement d’ évènements. Les montées. Les descentes. La double spirale. Les inversions. Comment allez-vous relever les virages dans ce tonnerre étourdissant ?

 

Et si vous fermiez les yeux plutôt que d’ affronter l’ idée de plonger à grande vitesse vers le sol ?

 

Bientôt.

 

Un dernier « crack ». Puis le silence. Très bref, comme un instant suspendu. Avant la chute.

 

Vous retenez votre souffle. La pression est à son comble.

 

Vous vous apprêtez à dévaler une pente vertigineuse. Presque raide. En 3 battements de coeur.

 

Mais vous n’ êtes pas solidement attaché(e)…

Pourquoi vous investir dans le grand-huit macro-économique, financier et politique d’ un système conçu pour emmener ses passagers aux confins de l’ appauvrissement. En passant par toute une série d’ inversions des valeurs. De mensonges à tous les niveaux. D’ épreuves terrifiantes.

 

 

Un modèle unique. Entre le train fantôme et les montagnes russes. Humainement nul. Et très violent.

 

Vous n’ appréciez pas l’ idée d’ en faire partie. Vous la refusez peut-être.

 

Etre pris pour un mouton à tondre par le système vous révolte. Vous voudriez une vie meilleure et répartir les richesses.

 

Vous voulez que je vous dise ? Vous faites le mouton et tout le monde le voit: « Je suis Charlie » . Le drapeau français…

 

Vous pensez vraiment que vous agissez. Que vous œuvrez pour la bonne cause en faisant cela ?

 

Vous vous trompez lourdement. Parce que vous montrez qu’ on peut compter sur vous pour être un bon mouton docile à tondre. C’ est tout.

 

C’ est l’ inversion des valeurs je vous dis. Le chaos. Pourtant, ce n’ est que le début.

 

Vous voulez savoir ce qui vous attend et où vous en êtes sur la courbe exponentielle du système?

 

Tout en haut. Pas encore au point culminant avant la chute. Mais presque. Le timing est enclenché.

 

La solution ?

 

Que vous compreniez. Le plus rapidement possible. Que vous compreniez où vous en êtes dans le cycle, et quelles sont les décisions que vous pouvez prendre.

 

Le système n’ est pas linéaire. Il va se produire des événements imprévus mais prévisibles.

 

Même si vous n’ avez pas toutes les variables de l’ équation de l’ effondrement du système (quand, comment précisément et sous quelle forme), vous pouvez anticiper ses conséquences.

 

Vous fonctionnez avec des euros n’ est ce pas? Alors vous êtes concerné(e) et impacté(e) par l’ évolution du système et de la monnaie.

 

C’est presque une question de vie ou de mort de vous occuper de vos finances aujourd’hui.

 

La BCE imprime toujours plus d’ argent: Des milliards par an (Quantitative Easing). Donc les prix augmentent. L’ euro perd de sa valeur. Voilà pourquoi la vie est de plus en plus chère. Ça va s’ aggraver. Mario Draghi a annoncé qu’il prolongerait le Quantitative Easing au moins jusqu’à mars 2017.

 

Rien que cette dernière année, l’ euro a perdu presque 15%. Il vaut 30% de moins qu’ en novembre 2009.

 

Vous voulez le vérifier par vous-même? Facile. Rendez-vous sur n’ importe quel cours de l’ EUR/USD en ligne.

 

Donc même avec un placement à 5 ou 10%, la perte est là. Et avec la directive BRRD, votre épargne sert désormais de filet de sécurité aux banques en faillite. Pensez-y.

 

Certains actifs dans lesquels investir performent. Artificiellement. D’ autres au contraire sont tout en bas. Seulement en apparence.

 

Des exemples :

 

    • Aujourd’ hui, il n’y a pratiquement aucun rendement collectif qui rapporte. Quand il font 3 ou 4% brut de rendement, on vous fait croire que c’est le top.

 

    • L’ or baisse. Artificiellement. Manipulé sur les marchés financiers afin que les gens gardent confiance en l’ argent fiduciaire (l’ euro).

 

    • La bourse se maintient. En apparence. « Grâce » à la BCE qui imprime des milliards.

 

    • L’ art reflète simplement la bulle monétaire et notamment chez la très petite minorité des ultra-riches de ce monde afin de transférer des sommes colossales d’ un pays à un autre plus aisément.

 

    • L’ assurance-vie, le placement d’ un autre temps. Un temps qui semblait sans nuage. Un temps où la courbe su système était plate et qu’ elle commençait son ascension. A moyen long terme, les assureurs feront faillite comme les banques. Ça va faire mal pour leurs détenteurs. Ceux qui seront sortis en premiers auront plus de chance que ceux coincés dans les derniers quand tout le monde voudra récupérer son argent massivement et que ça ne sera pas possible.

 

 

Dans quoi investir si vous manquez d’ inspiration ou que vous n’ avez pas beaucoup de moyens

Dans des pièces d’ or et d’argent…

 

L’ or et l’ argent sont des monnaies tangibles qui ont traversé les millénaires.

 

Ce sont les actifs tangibles dans lesquels il faut investir. 

 

Remarquez comme ils sont méprisés par les médias dominants. Par les acteurs économiques. Même des conseillers financiers et patrimoniaux prétendent qu’ investir dans l’ or physique c’ est miser sur la peur des gens

 

Pourtant, l’ or et l’argent font partis des placements les plus efficaces pour vous protéger des pertes en capital.

 

Vous pouvez vous intéresser à la tendance haussière ou baissière du placement pour investir au bon moment: actuellement, l’ or est en tendance baissière, mais c’est l’ euro qui fait davantage le yoyo que l’ or.

 

En fait, au delà des prix affichés et de sa volatilité apparente, l’ or a une valeur intrinsèque différente de celle manipulée artificiellement sur les marchés financiers.

 

L’ or, et l’ argent, est un marché d’ avenir aux vues de l’ effondrement mathématique et inéluctable du système monétaire.

 

Quand on ascensionne la montée du « Space Mountain » et qu’ on regarde en bas, ça fait flipper. Ça peut donner le vertige. Comme la tendance à court terme du cours de l’ or et de l’ argent est baissière,  il ne faut pas avoir le vertige non plus: son prix va sûrement continuer à chuter quelque temps. Profitez-en, c’est les soldes, et vous pouvez commencer à investir à partir de quelques euros.

 

Lorsque la chute s’ amorcera. Aussi raide soit-elle. Vous serez solidement harnaché(e) des plus-values de votre or et de votre argent, car la tendance sera haussière à cet instant.

 

J’ aime beaucoup cette idée que tout le monde puisse investir dans un actif tangible qui résistera à l’ érosion économique et accessible à toutes les bourses.

 

Il faut compter environ 200 euros la pièce d’ or et 5 euros la pièce d’ argent. Facilement accessibles. Mais comprenez bien ce que vous faites avant d’ investir dans un actif.

 

Ecoutez, je ne vais pas y aller par quatre chemins:

 

Le prix de l’ or va fluctuer de plus en plus fortement. Jusqu’ à effondrement du système.

 

L’ or (l’ argent aussi) sera alors le seul à avoir encore de la valeur. Avec les biens tangibles comme l’ immobilier. L’ immobilier en direct par soi-même doit être orienté vers la rentabilité: l’ immobilier de courte durée peut justement permettre d’ atteindre une forte rentabilité.

 

Au contraire, la monnaie fiduciaire, les produits bancaires et les actions ne vaudront plus rien et ruineront leurs détenteurs.

 

Savez-vous qu’ un krach boursier a eu lieu il y a quelques semaines ? Oui. Le marché des actions a dévissé. Vous n’ en avez pas l’ impression parce que la BCE imprime des milliards pour soutenir les institutions bancaires, assureurs et fonds de pensions. Eux font en sorte que le marché des actions se maintiennent:

 

En fait, pour que vous mesuriez un peu l’ ampleur de la situation, vous devez savoir qu’ en 2011, la BCE a commencé à accorder un prêt sur 4 ans maximum aux établissements financiers (faisant chuter vos propres taux d’ emprunt).  C’est parce que ces opérations arrivent aujourd’hui à échéance, et que les banques et tout le système est en train de partir en vrille, que la BCE fait marcher massivement la planche à billet pour réinjecter des liquidités dans le système.

 

Mais ce n’ est pas pour faire repartir l’ économie comme on nous l’ annonce dans les médias.

 

Non.

 

C’ est uniquement pour sauver les miches des banques, des marchés financiers et faire perdurer le système. L’ économie est en train de s’ effondrer: elle devrait conduire à un effondrement de la bourse, des banques et des assurances.

 

Quand on vous dit que c’est pour relancer l’ économie, c’est totalement faux. L’ économie n’ est absolument pas relancée malgré cette profusion de création monétaire.

 

C’ est pour sauver les banques et les marchés financiers. Vous ne verrez jamais la couleur de ces milliards. Vous, vous pouvez continuer à trimer et à être assommés de taxes et de contraintes en tout genre dont les décideurs s’ affranchissent. Et ça va être de pire en pire, vous verrez.

 

En faisant marcher la planche à billet (qui n’ est qu’ une écriture comptable, il n’ y a pas plus de billets réellement), la BCE siphonne une partie de l’ encours des obligations d’ état que détiennent les intermédiaires financiers. Et ça lui permet de faire d’ une pierre 7 coups:

 

  • Elle diminue les titres obligataires sur le marché de l’ investissement. Ça pousse les investisseurs à « jouer à la bourse ». Les investisseurs se ruent sur les actions en bourse au lieu d’ acheter de l’ or.

 

  • Elle empêche le cours de l’ or de grimper alors qu’ il devrait déjà être très haut. Le rendant en apparence non fiable et inintéressant en terme de gain fait fuir les investisseurs. Le tour est joué.

 

  • Elle tire les taux des titres obligataires vers le bas, faisant baisser le coût de financement des États et des multinationales. Pour vous, ça ne changera pas dans le bon sens: Hollande a annoncé que tant pis pour la dette qui appauvrit le peuple, on part en guerre… Les médias criant haut et fort qu’ il faisait preuve de beaucoup d’ audace et de réactivité face à la situation. No comment.

 

 

« Je m’oppose à la violence parce que lorsqu’elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n’est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent ». Gandhi

 

  • Elle tire en même temps le cours de la bourse à la hausse. Faisant croire que les actions performent. Mais c’ est faux. Le krach est là.

 

  • Elle augmente le volume des emprunts. Pour toujours plus de dette. Les peuples s’ appauvrissent encore et encore.

 

  • Elle diminue l’ensemble des rendements, notamment à long terme et élève le niveau de risque (produits bancaires et actions en bourse).

 

  • Elle fait perdre de la valeur à l’ euro. Profitant aux multinationales à l’ exportation.

 

Quand on regarde le cac 40, il est identique à ses performances en début d’année. Mais si on regarde par rapport au dollar, la perte est d’ environ 15% .

 

On vous plonge dans l’ illusion.

 

La bourse a relativement bien performé mais c’est une illusion. En réalité elle s’ est craché comme prévu.

 

Donc en fait il n’ y a pas un risque de krach boursier. On est dans le krach boursier. Le marché s’ est effondré, vous avez l’ impression qu’ il continue car il est maintenu artificiellement  à coup de sommes astronomiques de création monétaire qui dévalue l’ euro et fait augmenter les prix.

 

 

La vérité c’est qu’ il n’ y a pas une multitude d’ actifs dans lesquels investir pour avoir du rendement, protéger votre épargne de la perte en capital, et optimiser vos chances de plus-value.

 

Avec la création monétaire de la BCE. Clairement. Aujourd’ hui, c’ est la bulle obligataire.

 

 

Acheter des obligations n’ est donc pas une bonne idée.

 

Lorsque cette bulle va éclater, ça va piquer. Les détenteurs vont tout perdre: une obligation est un prêt que vous faites à l’ émetteur de l’ obligation. Les états sont en faillite. Les entreprises pas encore malgré les plans économiques à tout va. Mais prêter de l’ argent à quelqu’ un qui ne vous remboursera peut-être pas est un risque élevé.

 

Le marché des actions est difficilement prévisible car la BCE peut décider à tout moment de stopper la création monétaire. Auquel cas, c’est l’ effondrement.

 

Si elle décide au contraire de surenchérir la création monétaire pour maintenir les banques et le marché actions, il y aura une montée des bourses.

 

Les marchés financiers vont faire preuve d’ une très grande volatilité. Ce sera à chaque fois le même scénario: mini krach, intervention de la BCE pour éviter le krach complet.

 

Avec toujours plus de création monétaire, l’ euro ne vaudra pratiquement plus rien. Ça peut être les montagnes russes comme ça jusqu’ à effondrement complet.

 

Comment prévoir pour bien investir?

 

Vous ne pourrez pas savoir quand le système va s’ effondrer complètement car ce « jeu » peut durer longtemps.

 

Ou pas.

 

Les « grands » de ce monde peuvent décider d’ arrêter d’ injecter de l’ argent dans le système s’ ils estiment qu’ il est temps de le laisser s’ effondrer. Pour effectuer une transition vers la monnaie entièrement électronique par exemple, et créer un gouvernement mondial.

 

L’ or va fluctuer de plus en plus et de plus en plus amplement. A effondrement, ceux qui auront de l’ or deviendront les nouveaux riches.

 

L’ or et l’ argent permettent de capitaliser: vous épargnez et protégez cette épargne. Ils ne vous offrent pas de rente bien évidemment. Ils peuvent prendre de la valeur et en perdre avant effondrement. Mais ils vous garantissent une valeur qui résistera à la chute. Et surtout, si vous avez de l’ or et de l’ argent, vous aurez de la valeur au lieu de tout perdre lors de l’ effondrement du système.

 

Vous pouvez comprendre par vous même que si les « grands » de ce monde font perdurer le système à coup de milliards ou plus, il est possible que ce soit vos enfants qui profiteront de vos métaux précieux. Comme il est possible, au train où vont les choses, que vous en profitiez plus vite que vous ne le pensiez. Mais ils sont les seuls à pouvoir performer dans une économie en cours d’ effondrement.

 

Vous devez trouver des actifs qui vont résister à  l’ érosion monétaire et qui vont suivre l’ augmentation des prix.

 

  • Epargnez le plus rapidement possible à l’ aide d’ un tableau d’ épargne optimisé pour cela.

 

  • Investissez en vous-même. Apprenez. C’est dans des périodes baissière qu’ il faut arbitrer avec les bons indicateurs pour savoir quand et à quel rythme investir.

 

  • Placez votre argent dans de l’ or et de l’argent. Il est possible de profiter de l’ effondrement des monnaies grâce à l’ or et à l’ argent. En cas de failite du système, l‘ or et l’ argent resteront la monnaie acceptée partout dans le monde.

 

  • Investissez dans d’ autres actifs tangibles, comme par exemple l’ immobilier à forte rentabilité ou votre savoir faire (création d’ entreprise). Car les actifs tangibles conservent une valeur à corrélation relativement importante.

 

  • Préférez le cash chez vous plutôt que le compte en banque.

 

Il vaut mieux que vous développiez des investissements dont vous avez la maitrise. Investir à titre personnel. Sans dépendre de tout ce qui est macro-économique, macro-financier et macro-politique. Même si vous ne pouvez pas vous en extraire complètement.

 

Le système suit une courbe exponentielle. Il est voué à s’ emballer et à s’ effondrer. Une fois qu’ on comprend ça et qu’ on perçoit son futur probable, on peut prendre les bonnes décisions pour investir.

 

Les monnaies sont dévaluées et ça va continuer. Les prix vont augmenter puisque la monnaie imprimée en trop grande quantité se dévalue.

 

Vous êtes victime de la dévaluation monétaire, et vous allez l’ être encore davantage à l’ avenir. Mais ce vous subissez durement est en réalité un transfert de richesse des gens qui s’ appauvrissent vers ceux qui ont compris.

 

Puisque la BCE imprime des milliards d’ euros par an, ça fait perdre de la valeur aux monnaies. Par opposition, ça fait prendre de la valeur en euro aux actifs tel que l’ or.

 

La donnée démographique est aussi un des facteurs qui entraine la récession économique en impactant le système financier:

 

Tel qu’ il a été conçu, notre système financier d’ argent-dette nécessite toujours plus de dette pour payer les dettes précédentes (et les intérêts générés par ces dettes). Dans un avenir proche, il ne sera plus possible de continuer à générer plus de dette puisque démographiquement parlant, il n’ y a plus assez de jeunes.  C’ est donc mathématique. il est impossible que le système perdure tel quel pendant des décennies.

 

Notre monde est malade d’ argent dette.

 

Mais ce n’est pas permis par le club oligarchique de sortir du système malade. Tous les pays diabolisés via les médias, le sont parce qu’ ils essaient de sortir de l’ argent dette. Ça a été le cas de la Lybie qui voulait adossé sa monnaie à l’ or. De l’ Irak aussi.

 

Tout le monde est donc impliqué. Le choix par défaut est de subir et de s’ appauvrir.

 

Vous pouvez sinon avoir la volonté de résister à la tendance générale. Apprendre.  Et tenter de vous créer vous-même un patrimoine. Tenter d’ aider autour de vous. Car il ne s’ agit plus de garder pour vous les informations qui vous permettraient de vous enrichir. Il s’ agit de la survie des peuples. Tout le monde doit savoir.

 

Pour le moment, le système est trop puissant. Les quelques opposants sont censurés, persécutés, voire assassinés.

 

Jaloux de leur empire, les despotes sentent que pour tyranniser les peuples plus à leur aise, il faut les abrutir; Aussi tout discours, tout écrit qui élève l’ âme, qui tend à rappeler l’ homme à ses droits, à lui-même, est-il funeste à son auteur.

 

Les chaines de l’ esclavage (1774) Jean-Paul Marat

 

Mais, ce n’ est pas dans la violence que ce combat peut se résoudre. Ce n’ est pas en cherchant à détruire l’ « ennemi » comme l’ exemple que donnent nos gouvernements.

 

C’ est un combat qui ne peut être mené qu’ avec la compréhension et l’ éveil de la majorité de la population. Que si vous comprenez que vous êtes en train de jouer le rôle que l’ oligarchie a prévu pour vous. Docilement. Que le décor qu’ on vous plante est faux. Que les ennemis ne sont pas ceux qu’ on vous désigne, mais ceux qui décident de pointer du doigt tel ou tel ennemi en organisant des évènements qui provoquent des réactions générales dans la population…

 

Quand le peuple comprend, le pouvoir n’ a plus de pouvoir. Il n’ est plus possible de continuer à persécuter les peuples car la supercherie repose entièrement sur votre confiance en elle.

 

Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir. Gandhi

 

Mais pour le moment on en est encore loin. Même si de plus en plus de gens commencent à voir clair.

 

Finalement, seuls ceux qui auront anticipé cette phase de transition s’ en sortiront bien. Les autres seront ruinés dans le process.

 

Ne permettez pas que ça vous arrive. Ni à vous. Ni aux vôtres. Réagissez. Maintenant.

 

 

Les gens sont faits pour être aimés et les choses pour être utilisées. La confusion dans ce monde est que les gens sont utilisés et que les choses sont aimées.

 

Battez-vous pour vos rêves,

Isabelle

Sujets relatifs

Vente immobilière : l’intérêt de vendre rapi... Bien acheter (et pas qu’ avec les meilleurs taux d’ intérêts), c’est bien re-vendre plus tard     Il ne faut pas se leurrer, acheter ga...
Perte d’argent de 200 euros par jour pendant... Depuis quelque temps, force est de constater qu’ une série d’épreuves assez inconfortables semblent s’ être amourachée de moi.   Bien sûr, j’ai...
Dans cet article, je me lance un défi et je vous a... Ne vous êtes-vous jamais posé la question de savoir quels étaient les meilleurs placements ou dans quoi vous pourriez investir sans prendre de risque,...
Comment rentabiliser un terrain non constructible Les terrains sont des produits très spéculatifs. Il faut viser le terrain non constructible mais qui pourrait le devenir demain.   Dans cet art...

Auteur: Destination Épargne

Partager cette publication sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest